Histoire

De 1952 à nos jours, la mise en commun de plusieurs compétences

Doté d’une grande expérience dans le traitement de surfaces, le Groupe Recomatic développe, fabrique et commercialise des solutions et des systèmes automatiques high-tech, dans le domaine de la terminaison & finition de surfaces complexes dans les domaines de l’horlogerie, du luxe, du médical, de l’aéronautique et des autres industries.

Entrez dans notre histoire...

 

Les débuts de RECOMATIC et BULA

1950 - 1990

Marcel Bula et son fils Bernard fondent la société BULA & FILS le 2 mai 1952 à Treize-Cantons VD et démarrent leurs activité dans un modeste atelier de 16 mètres carrés.

Début de l’année 1962, les cousins Martin et Charles Rérat, fondent l’entreprise RECOMATIC à Fahy JU.

Le premier coup de pioche de l'usine RECOMATIC de Courtedoux est donné en 1967.

En savoir plus

Pendant les premières années de son existence, BULA développe son savoir-faire dans la fabrication de machines à polir, angler, tourner, vérifier, oliver, etc. pour des applications s’adressant au marché de la pierre fine.

En 1964 BULA réoriente sa stratégie dans le développement et la commercialisation de machines à tables rotatives d’ébavurage, d’émerisage, de satinage et de polissage automatiques pour divers types d'industries : automobile – aéronautique – médical – robinetterie – horlogerie, etc et devient rapidement la référence en matière de traitement mécanique des surfaces.

En 1965 RECOMATIC reçoit la ‘’médaille d’or’’ au Salon des Inventions de Bruxelles pour son frein hydraulique breveté.

En 1989 RECOMATIC reçoit un deuxième prix, la ‘'Médaille de Vermeille’’ pour le développement d’un frein pour palans, au salon des Inventions de Genève.

Une reconnaissance grandissante en Suisse et à l'étranger

1990 - 2000

Pionnier dans le domaine la robotique dans les années 80 avec la réalisation de nombreuses cellules robotisées, Bernard BULA reçoit le prix "Golden Robot Award" à Stockholm en 1994

En 1997, RECOMATIC obtient un troisième trophée, le Prix à l'innovation du Canton du Jura pour le développement d’un nouveau type de machine automatique pour l’émerisage: la MEC7

En 1997, Béatrice Bula représentant la troisième génération de la famille rejoint la société BULA.

En 1999, les premières machines CNC BULA sont installées chez nos clients.

Des changements sans précédent

2000 - 2010

En 2003, Christophe et Philippe Rérat, fils de Charles, reprennent la direction de RECOMATIC.

En 2005, RECOMATIC commercialise ses premières machines avec une technologie utilisant des meules de rectification.

En 2008, RECOMATIC aquiert la majorité de la société BULA Technologie SA afin d’élargir sa gamme de produits dans le domaine des applications de polissage et finition des surfaces.

Le Groupe Recomatic s’agrandit !

2010 - ...

Dès 2010, une refonte complète du catalogue des machines BULA est entreprise avec la création des gammes POLIGO et micro.

En 2012, RECOMATIC lance le centre de terminaison compact CT500, devenu très rapidement, avec le modèle actuel CT501, la machine de référence en matière de terminaison horlogère.

En 2020, le Groupe Recomatic signe un nouveau partenariat par sa société Swiss Surface.ch SA (SWIS) avec la société espagnole GPA INNOVA. SWIS est désormais distributeur officiel des machines de polissage électrolytique DLyte, de la technologie DryLyte et des machines Murua.

En 2021, un nouveau bâtiment voit le jour.

En savoir plus

Plus de 3'000 m2 supplémentaires sont ajoutés aux locaux existants. Ce bâtiment comprend de nouvelles surfaces de stockage en sous-sol, des locaux utilitaires et de gestion des déchets, des bureaux destinés au département de recherche et développement ainsi qu’une nouvelle halle de montage pour la production des machines estampillées RECO et BULA. La surface totale disponible est augmentée d’environ 50%.

Contactez-nous

Vous souhaitez en savoir plus? n'hésitez pas à nous contacter.

Trouvez votre interlocuteur